4. Vérifier la pression des pneus et utiliser la climatisation de manière optimale

Garder la tête froide avec la bonne pression.

Respecter la vitesse règlementaire imposée
LW_Reifendruck.jpg

Vous roulez mieux avec une bonne pression des pneus. Et de manière plus économique. Adaptez la pression de vos pneus à l’utilisation, au poids, au chargement et au terrain. Augmentez la pression recommandée jusqu’à 10 % maximum. Vous réduirez ainsi votre consommation d’env. 3 %.

Le sous-gonflage des pneus augmente la consommation. Plus la vitesse moyenne de déplacement est élevée, plus la surconsommation est importante.Le sous-gonflage des pneus augmente la consommation. Plus la vitesse moyenne de déplacement est élevée, plus la surconsommation est importante.

Une pression incorrecte peut coûter cher.

Des pneus mal gonflés peuvent coûter cher à plus d’un titre: quand la pression est trop faible, il faut plus de carburant d’une part, et les pneus s’usent plus vite d’autre part (aussi avec une pression trop élevée d’ailleurs). Mais pas seulement. Si les pneus sont trop peu gonflés, le risque de crevaison est accru. 

Voilà combien économiser avec des pneus bien gonflés.

Si la pression de vos pneus est trop faible de 10 %, vous aurez besoin de 2 litres de diesel supplémentaires aux 100 kilomètres. A 1.50 francs le litre de carburant et un kilométrage annuel de 75’000 km, les charges supplémentaires se montent à 2250 francs par an (exemple de calcul avec les chiffres d’octobre 2015).

Climatiser et chauffer seulement si nécessaire.

Utilisez la climatisation et les systèmes de chauffage accessoires avec mesure. Recourez à la clim’, au chauffage des sièges et aux autres dispositifs électriques uniquement en cas de besoin. Vous économiserez ainsi encore plus de carburant. Sans perte de confort.

Lire le manuel d’utilisation.

Vous trouverez d’autres précieuses indications de conduite d’un camion moderne dans le manuel d’utilisation de votre véhicule.

Il en va de même pour les automatiques.

Ce qui s’applique aux poids lourds à transmission manuelle est aussi valable pour les transmissions automatiques: démarrez le moteur sans mettre de gaz, accélérez en obligeant le moteur à changer de rapports de manière optimale avec la bonne position de la pédale d’accélération, roulez en anticipant et laissez rouler le véhicule. Conformez-vous aussi aux conseils du manuel d’utilisation du véhicule.

Attendre? Couper le moteur.

Coupez le moteur dès que vous devez attendre plus de 10 secondes. Laisser tourner le moteur inutilement consomme du diesel et pollue l’environnement. Pour les bus et les cars, coupez le moteur à partir de 30 secondes d’arrêt.

Attention aux enfants!

Faites attention aux enfants. Ils ne savent pas encore évaluer la vitesse d’un véhicule en mouvement. Il faut donc toujours s’arrêter complètement à un passage pour piétons auquel attendent des enfants – idem avec des personnes âgées.

Ajuster le déflecteur de toit.

Réduisez la résistance à l’air de votre véhicule: ajustez le déflecteur de toit de telle sorte qu’il ne dépasse pas de la carrosserie. Vous économiserez ainsi jusqu’à 10 % de carburant. Il en va de même pour les bâches.

Assurer le chargement.

Evitez les dégâts et les pertes de temps: vérifiez que votre chargement est bien arrimé avant de partir. 

Lutter contre la distraction!

Roulez le plus souvent possible avec le Tempomat et le radar de distance. Utilisez la navigation de préférence en mode vocal. Et servez-vous de votre téléphone mobile ou de votre autoradio seulement lorsque vous êtes à l’arrêt.

Teste ton style de conduite avec EcoDriver

App Store Google Play Microsoft Store