Couper le moteur à l’arrêt, un vrai plus

Couper le moteur à l’arrêt, c’est tout bénéfice!

En montée: beaucoup de gaz et rapport élevé
Auspff.jpg

Couper le moteur, cela vaut toujours la peine! Et pour tous les types de véhicules! Pour les voitures munies de la technologie Stop & Start, dès les premières secondes d’arrêt, et pour toutes les autres déjà à partir de 5 à 10 secondes d’arrêt. Les experts estiment les économies potentielles à plus de 10 % dans le trafic urbain. La moyenne globale tourne autour 3 à 6 %. Impressionnant!

Un potentiel immense qui risque de partir en fumée.

Déposer quelqu’un, vider le verre vide ou mettre une lettre à la boîte: voilà autant de situations où couper le moteur fait toute la différence. Selon les modèles de calcul, un véhicule tourne au ralenti entre 5 et 10 minutes par jour. Couper le moteur ne serait-ce que dans la moitié des cas permettrait d’économiser chaque année en Suisse entre 50 et 60 millions de litres de carburant. Cela représente entre 115 000 et 145 000 tonnes d’émissions de CO2 ou une somme comprise entre 85 et 110 millions de francs. 

Chi spegne il motore in questi casi, mantiene pulita l’aria. Es. di lettura: circa 20 secondi per aprire il portone di un garage. Chi spegne il motore risparmia 200 l di carburante. I calcoli si riferiscono alle emissioni di un veicolo diesel da 2 l.Chi spegne il motore in questi casi, mantiene pulita l’aria. Es. di lettura: circa 20 secondi per aprire il portone di un garage. Chi spegne il motore risparmia 200 l di carburante. I calcoli si riferiscono alle emissioni di un veicolo diesel da 2 l.

Deux fausses croyances qui ont la vie dure!

Les deux mythes suivants concernant la coupure du moteur ont la vie dure: faire chauffer le moteur est utile, et couper et redémarrer le moteur fréquemment est dommageable pour le véhicule. Les deux sont faux! 

Voici pourquoi: faire chauffer le moteur pendant 4 minutes par des températures extérieures de –10 °C ne fait monter la température de l’huile que jusqu’à –7 °C. Idem pour le chauffage à l’intérieur du véhicule: après 4 minutes, l’air pulsé atteint à peine 10 °C. Mais c’est déjà 1,5 décilitre de carburant parti en fumée (source: TCS). Sans parler du fait que faire chauffer inutilement son moteur est interdit et passible d’une amende de 60 francs. Et que cela endommage le moteur.

Et quand le moteur est chaud, l’usure supplémentaire causée par des coupures et redémarrages fréquents est négligeable (source: TCS).

Il n’y a donc aucune raison de ne pas couper son moteur!

Teste ton style de conduite avec EcoDriver

App Store Google Play Microsoft Store